IANNIS XENAKIS

Publié le par Les Autographes du siècle

Très rare photo dédicacée d'un grand compositeur novateur !

Compositeur, architecte, et ingénieur civil, Iannis Xenakis est diplôme de l'Ecole Polytechnique d'Athènes. Résistant de la Deuxième Guerre mondiale, condamné à mort, il est réfugié politique en France en 1947, et naturalisé français en 1965.

Il travaille avec l'architecte Le Corbusier de 1948 à 1960. De 1950 à 1953, il étudie la composition avec Arthur Honegger, Darius Milhaud et Olivier Messiaen. Xenakis participe en tant qu'architecte à l'Exposition universelle de Bruxelles en 1958, il y fait la connaissance de Varèse.

C'est en 1955, avec son œuvre Metastasis pour 61 instruments, qu'il se fera connaître : cette œuvre est fondée sur les mêmes calculs et les mêmes configurations que ceux qui lui ont servi pour une de ses réalisations architecturales. Il va être soutenu par le chef d'orchestre Hermann Scherchen, puis par Pierre Schaeffer qui l'accueille très librement en 1957 dans le Groupe de Recherches Musicales de RTF.

Il réalise différents spectacles sons et lumières qui marquent leur époque, notamment en 1967 à l'Exposition universelle de Montréal, et en 1977 lors de l'inauguration du Centre Pompidou.

La fin des années 50 voit le début d'un certain succès, et la parution en 1963 de son ouvrage Musiques formelles , marque une date, en regroupant certains de ses articles théoriques et en divulguant ses hypothèses. Il va donner des cours aux Etats-Unis, à Tanglewood, à Berlin Ouest, à Londres... De 1972 à 1989, il enseigne à l'Université de Paris I.

Il fonde et dirige le Centre d'études mathématiques et automatiques musicales (Cémamu) à Paris en 1966, et le Center for Mathematical and Automated Music à l'Université d'Indiana aux Etats-Unis. Il reçoit de nombreux prix (Médaille d'or de Ravel en 1974, Grand Prix national de la musique en 1976, Prix Beethoven de la Ville de Bonn en 1977).

Durant toute sa carrière, Xenakis s'efforça de relier les concepts mathématiques à l'organisation d'une composition musicale, en utilisant la théorie des ensembles, la logique symbolique et le calcul des probabilités. Il est l'inventeur de la méthode stochastique.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article